Premier essai de la Mazda3 2019 : De la nature à l’œuvre d’art

25 mars 2019, Benoît Charette

Premier essai de la Mazda3 2019 : De la nature à l’œuvre d’art

UN NOUVEAU LOOK, UN INTÉRIEUR CHIC ET LA TRACTION INTÉGRALE LIVRABLEPar  , 

Squaw Valley, Californie - Cela fait 15 ans que la Mazda est parmi nous. La plus récente génération arrivée en 2014 s’inspirait de la philosophie Kodo qui donnait à la voiture des lignes d’un animal à la chasse, un prédateur en quête de sa proie. Nous admettons qu’il faut avoir de l’imagination pour voir cela dans les lignes de la voiture, mais avec les explications du designer à l’appui on y arrive presque.

image: https://adserve.atedra.com/event.php?e=39884&cid=30261&z=8941&vi=0f052b954a95802312f5363e63abdc14&ord=15535408137393249142

Pour cette deuxième génération de la philosophie Kodo, Mazda s’inspire de l’art pour tailler un style plus noble à ses voitures. Si la berline revêt un style plus traditionnel, le modèle 5 portes s’inspire clairement du prototype Kai qui avait été présenté au Salon de l’auto de Détroit en 2018. Une approche plus radicale que les gens vont aimer ou détester.

Personnellement, je salue toujours l’audace en automobile et lève d’office mon chapeau à ceux qui osent, et la 5 portes répond très bien à ces critères. Au-delà de la ligne, nous devons aussi mentionner la plateforme qui est toute nouvelle et l’arrivée d’un rouage intégral qui va sans doute attirer une toute nouvelle clientèle.

image: https://picolio.auto123.com/auto123-media/IMG_4470.jpg?scaledown=700

Photo : B.Charette

Intérieur plus haut de gamme
Ils semblent que les ingénieurs japonais ont rencontré des ingénieurs suédois avant de concevoir l’habitable de la Mazda3 2019. Il y a un côté épuré dans l’habillage de la voiture qui donne à la fois une approche plus simple et une facette haut de gamme qui monte en grade cette Mazda.

Les matériaux utilisés son de meilleure facture, l’écran central est plus grand à 8,8 pouces et vient de série dans tous les modèles. Les concepteurs ont volontairement éloigné l’écran du conducteur dans le but de diminuer la distraction de nous dire Mazda. D’ailleurs l’écran n’est pas tactile, vous avez une roulette et un menu à suivre.

Mazda ajoute aussi de série la compatibilité Android Auto et Apple Carplay et ce, sur toutes les versions. Le menu à l’écran est relativement facile à utiliser et les jauges devant le conducteur sont digitales et configurables. Beaucoup d’efforts ont été mis en place pour créer une harmonie entre l’homme et la machine.

image: https://picolio.auto123.com/auto123-media/13_Mazda3_5HB_INT_1.jpg?scaledown=700

Photo : Mazda

L’insonorisation est de loin la meilleure dans cette catégorie, le système audio a étudié l’acoustique pour diriger le son vers les passagers et déplacés les haut-parleurs de basse dans les portes vers un point situé près du panneau de commande de la colonne A, éliminant ainsi le bourdonnement et la distorsion habituels.

Le placement des commandes a aussi été étudié pour que tout tombe sous la main. Ces petits détails font que l’on se sent bien à bord.

Contraignant à l’arrière
La forme du toit limite l’espace disponible pour les passagers à l’arrière dans la version 5 portes et l’espace cargo n’est pas très grand. Si ces deux éléments vous importent, vous serez mieux servi avec la berline.

La voiture bénéficie également de plus d'équipements de sécurité comme la surveillance des angles morts avec alerte de trafic transversal arrière de série sur tous les modèles, à l'exception de la berline GX de base, où elle est proposée en option. Les versions GS et GT incluent le régulateur de vitesse adaptatif et l'assistance au maintien de voie ainsi qu’un avertisseur pour la somnolence par caméra.

image: https://picolio.auto123.com/auto123-media/33_Mazda3_SDN_5HB_INT_FrontSeat_White.jpg?scaledown=700

Photo : Mazda

Même moteurs
Pour le moment, la Mazda3 2019 est proposée avec les mêmes mécaniques que le modèle de l’an dernier. Le moteur à 2 litres de 155 chevaux est toujours l’offre de base dans la version GX. La boîte manuelle à six rapports est encore au catalogue avec l’automatique à six rapports en option. L’autre moteur est le 2,5 litres de 186 chevaux avec boîte automatique à six rapports.

SKYACTIV-X… mais pas tout de suite
La grande nouveauté qui n’a pour le moment pas encore été confirmée est le moteur à 2,0 litres SKYACTIV-X. Mazda a déjà annoncé son arrivée en Europe où les normes environnementales sont plus sévères. Toutefois, on ne sait pas encore si cette mécanique va trouver le chemin de l’Amérique.

Son approche est assez avant-gardiste. Baptisé SPCCI (Sky Spark Controlled Compression Ignition), ce moteur utilise l’allumage par étincelle traditionnel d’un moteur à essence et un cycle d’allumage par compression de type diesel pour offrir une économie de carburant supérieure, des émissions réduites et une meilleure puissance. Avec un très haut taux de pression, l’essence est diffusée en brume, réduisant de plus de 15 % (selon Mazda) la consommation de carburant et diminuant d’autant la pollution est raison de l’efficacité qui brûle proprement tout le carburant utilisé.

image: https://picolio.auto123.com/auto123-media/IMG_4444%20-%20Copie.jpg?scaledown=700

Photo : B.Charette

Dans les montagnes de Californie
La grande nouvelle en ce qui a trait à la conduite de la nouvelle Mazda3 est l’arrivée d’un rouage 4RM dans les versions GS et GT et la suspension indépendante à l’arrière qui a cédé sa place à une poutre à torsion.

Le premier de ces nouveautés, la transmission intégrale i-Activ, entraîne les roues avant dans des conditions normales, mais peut transférer jusqu'à 50 % de la puissance aux roues arrières quand les conditions se détériorent, et fonctionne avec le système G-Vectoring Control Plus de Mazda. Cette fonction permet dans un virage de réduire le couple moteur pour charger les pneus avant. À la sortie du virage, il ajuste le freinage avant extérieur pour remettre la Mazda3 sur le droit chemin.

Sur les routes de montagnes lassées glissantes par la neige fondante et la pluie, nous avions des conditions idéales pour faire un test de ce rouage intégral qui a bien réagi.

image: https://picolio.auto123.com/auto123-media/IMG_4463.jpg?scaledown=700

Photo : B.Charette

Et pour ceux qui s’inquiètent de la disparition de la suspension multibras au profit d’une poutre de torsion, nous n’avons vu aucune différence sur la route. Mazda a fait ce changement pour faciliter la configuration et amélioré la rigidité latérale de 78 %.

Cette Mazda3 est non seulement la plus silencieuse du segment, mais sa conduite se compare avantageusement à celle d’une Volkswagen ce qui va réjouir ceux qui aiment s’impliquer dans la conduite de leur voiture.

Les prix
La version de base GX recçoit un prix de départ de 18 000 $, avec boite manuelle. La version 4RM la moins chère se négocie à 26 200 $, ce qui vous méritera la version GS. Vous pouvez pour le même prix avoir une version GT mieux équipée avec deux roues motrices. Une version GT 4RM toute équipée se vend 31 400 $.

image: https://picolio.auto123.com/auto123-media/IMG_4460.jpg?scaledown=700

Conclusion
Avec son nouveau look, son intérieur chic, ses choix de moteurs et sa transmission intégrale livrable, la nouvelle Mazda3 2019 redevient la référence de son segment et possède tous les ingrédients pour retrouver son statut de vedette des voitures compactes.

Forces
Lignes réussies
Silence de roulement
Qualité de finition en hausse

Faiblesses
Espace compté pour les passagers à l’arrière (Sport)
Coffre de petite dimension (Sport)
Système multimédia qui demande un peu de pratique

Article par Auto123.com


Read more at https://www.auto123.com/fr/essais-routiers/mazda3-2019-premier-essai/65725/#5KkFwC6kkEJapqiZ.99

D’autres articles à lire

11 juin 2019, SAMUEL LESSARD

Duel de cabriolets :Beetle ou MX-5?

Question du jour J’aimerais m’acheter une Volkswagen Beetle Cabriolet ou une Mazda MX-5. C’est un véhicule que je compte acheter neuf et qui ne circulera que l’été. J’accorde une bonne importance à la fiabilité à long terme. – Jean-Pierre Bonjour. Il est certain qu’il s’agit de deux véhicules qui vous permettront de profiter de l’été avec beaucoup de plaisir. Cependant, ils sont...

10 juin 2019, Michel Deslauriers

Mazda CX-9 2019 : le gymnaste

Points forts Agilité et plaisir de conduite Bonne économie d’essence Finition et qualité d’assemblage de l’habitacle Points faibles Manque d’espace pour les jambes à l’avant Capacité de remorquage sous la moyenne Volume de chargement déficient Évaluation complète Pour les marques populaires, commercialiser avec succès un VUS à trois rangées de sièges n’est pas une mince tâche. Le nombre moyen...